Aides de l'Assurance Maladie

Logo de l'assurance maladie

La convention nationale des chirurgiens-dentistes comporte un dispositif d'aides financières incitatives à l'installation ou au maintien en exercice libéral dans les zones qualifiées de "très sous dotées" en offre de chirurgie-dentaire. Ce dispositif se traduit par la formalisation d'un "contrat incitatif chirurgien-dentiste".

Quels sont les territoires concernés ?

Les zones qualifiées de "très sous dotées" en chirurgiens-dentistes.
Pour connaître le niveau de dotation des communes en chirurgiens-dentistes de votre région, reportez-vous aux informations régionales de la page.

À qui s'adresse le dispositif ?

À tout chirurgien-dentiste libéral conventionné s'installant ou installé dans une zone "très sous dotée" et s'engageant à y exercer pour la durée du contrat.

Quelles sont les conditions à remplir pour en bénéficier ?

  • exercer en groupe ou exercer seul et recourir régulièrement à un remplaçant pour assurer la continuité des soins ;
  • justifier d'une activité libérale conventionnée réalisée à titre principal auprès de patients résidant dans la zone "très sous dotée" pendant la durée du contrat ;
  • avoir un taux de télétransmission d'au moins 70% de son activité.

 

Quels sont les avantages conférés par le dispositif ?

Vous êtes déjà installé en zone très sous dotée
Vous bénéficiez d'une prise en charge totale des cotisations dues au titre des allocations familiales, postérieurement à votre adhésion au contrat et sur une période de 3 ans.

Vous vous installez en zone très sous dotée
Vous bénéficiez d'une aide à l'équipement du cabinet ou autres investissements professionnels (équipement, fauteuil…) de 15 000 euros.
Vous bénéficiez également de la prise en charge totale des cotisations dues au titre des allocations familiales, postérieurement à votre adhésion au contrat et sur la période de 3 ans.

À qui s'adresser ?

Pour tout renseignement complémentaire, et pour obtenir un formulaire d'adhésion au "contrat incitatif chirurgien-dentiste", contactez directement votre caisse d'Assurance Maladie.